Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Agence canadienne d'évaluation environnementale

Communiqué

Le public est invité à commenter le rapport d'étude approfondie concernant la dérivation partielle de la rivière du Sault aux Cochons

Hull, le 29 avril 2002 - L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) sollicite les commentaires du public sur les conclusions, les recommandations et tout autre aspect de l'évaluation environnementale de la dérivation partielle de la rivière du Sault aux Cochons, située sur la Côte-Nord, au Québec.

L'évaluation environnementale a été menée par l'autorité responsable, Pêches et Océans Canada, en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. Hydro-Québec propose qu'une partie des eaux de la rivière du Sault aux Cochons soit dérivée vers le réservoir Pipmuacan, en passant par la rivière Lionnet et ce, afin d'optimiser l'exploitation des centrales hydroélectriques existantes. Le débit moyen annuel dérivé sera de l'ordre de 6,5 m³/s après la mise en oeuvre de mesures d'atténuation.

Le public doit présenter ses commentaires sur le rapport d'étude approfondie avant le 26 mai 2002. Les personnes et les groupes intéressés sont invités à faire parvenir leurs observations à l'Agence, dans la langue officielle de leur choix. Tous les documents présentés seront versés au registre public du projet.

Après avoir examiné les commentaires du public, le ministre de l'Environnement devra déterminer s'il renvoie le projet à l'autorité responsable qui prendra les mesures appropriées ou si un examen public par le biais d'une commission d'examen ou d'une médiation est nécessaire.

On peut consulter des exemplaires du rapport et des documents connexes à l'hôtel de ville et à la bibliothèque Camille Bouchard de Forestville, auprès du conseil de bande de Betsiamites, à la bibliothèque centrale de l'Université du Québec à Montréal et au bureau de l'Agence à Québec. Le rapportest aussi disponible sur le site de l'Agence.

-30-

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale. Ce processus permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude et de prendre les mesures appropriées à ceux-ci.

Pour de plus amples renseignements :

Robert Deslauriers
Conseiller principal en communications
Agence canadienne d'évaluation environnementale
Tél. : (819) 953-9407
Téléc. : (819) 953-2891

Pour présenter des commentaires ou poser des questions sur l'évaluation environnementale du projet :

Marie-France Therrien
Gestionnaire de projets
Agence canadienne d'évaluation environnementale
200, boul. Sacré-Coeur, 13e étage
Hull (Québec) K1A 0H3
Tél. : (819) 994-0364
Téléc. : (819) 997-4931
Courriel : marie-france.therrien@acee-ceaa.gc.ca