Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Communiqué

Les projets proposés de gazoduc d'embranchement à Halifax et à Saint John passent la phase de l'évaluation environnementale

OTTAWA, le 4 octobre 1999 - Le ministre fédéral de l'Environnement David Anderson a jugé que les projets proposés de gazoduc d'embranchement à Halifax et à Saint John ne sont pas susceptibles d'avoir des effets négatifs importants sur l'environnement. Le ministre a, par conséquent, renvoyé de nouveau les projets au président de l'Office national de l'énergie (ONE) et au ministre des Pêches et des Océans pour qu'ils y donnent suite.

Le ministre Anderson a pris sa décision en tenant compte des points suivants :

  • le rapport de l'évaluation environnementale préparé pour le compte de l'Office et du ministère des Pêches et des Océans, à titre d'autorités responsables du projet;
  • les commentaires publics reçus pendant la consultation publique sur les rapports de l'évaluation environnementale et la réponse des autorités responsables à ceux-ci;
  • la mise en oeuvre des mesures d'atténuation et du programme de suivi décrit dans le rapport.

Un programme de suivi est conçu pour déterminer l'efficacité des mesures prises afin d'atténuer les effets négatifs du projet sur l'environnement et de vérifier l'exactitude de l'évaluation environnementale du projet.

Maritimes and Northeast Pipeline Management Ltd. (M&NP) a demandé à l'Office national de l'énergie (l'Office) un certificat de commodité et de nécessité publiques dans le but de construire et d'exploiter le gazoduc d'embranchement proposé à Halifax. Le gazoduc s'étendra sur une distance de 124 km de la conduite principale de transport du gaz de M&NP située près de Stellarton en Nouvelle-Écosse, à la centrale Tufts Cove de Nova Scotia Power Inc. dans la municipalité régionale de Halifax. De plus, le gazoduc traverse des eaux navigables, ce qui nécessite une autorisation de la Garde côtière canadienne de Pêches et Océans Canada.

M&NP a également demandé à l'Office un certificat de commodité et de nécessité publiques dans le but de construire et d'exploiter le gazoduc proposé au Nouveau-Brunswick. Le gazoduc traverse aussi des eaux navigables, ce qui nécessite une autorisation de la Garde côtière canadienne de Pêches et Océans Canada. L'embranchement à Saint John sera relié à la conduite principale environ deux kilomètres au sud du lac Big Kedron au Nouveau-Brunswick et s'étendra sur une distance totale de 102 km vers la ville de Saint John.

 -30-

L'évaluation environnementale est un outil de planification utilisé pour détecter les effets négatifs possibles de projets de développement sur l'environnement - l'air, l'eau, la terre et les organismes vivants, incluant les populations humaines. En éliminant ou en réduisant ces effets, les promoteurs des projets peuvent éviter des dépenses onéreuses et parfois des mesures correctrices controversées une fois le projet terminé.

Renseignements :

John P. Fraser
Attaché de presse
Bureau du ministre de l'Environnement
(819) 997-1441

Gordon Harris
Conseiller principal des communications
Agence canadienne d'évaluation environnementale
(819) 953-1856