Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Communiqué

Le projet de puits d'eaux souterraines pour la ville de Kamloops passe l'étape de l'examen environnemental fédéral

OTTAWA, le 30 janvier 2001 - Le ministre de l'Environnement David Anderson a annoncé aujourd'hui qu'il a approuvé l'évaluation environnementale d'un plan de construction et d'exploitation d'un puits d'eaux souterraines à Kamloops, en Colombie-Britannique. Grâce à cette approbation, la municipalité pourra très bientôt disposer d'une source d'urgence fiable d'eau de bonne qualité pour alimenter le réseau central d'aqueducs de la ville.

Le ministre Anderson a conclu que le puits projeté n'est pas susceptible de causer d'effets environnementaux négatifs importants, à condition que les mesures d'atténuation énoncées dans le rapport d'évaluation environnementale soient mises en oeuvre. Il a donc renvoyé le projet à l'autorité responsable, soit Diversification de l'économie de l'Ouest Canada, qui prendra les mesures qui s'imposent.

Le ministre a fondé sa décision à propos du projet sur les éléments suivants :

  • le rapport d'évaluation environnementale soumis par Diversification de l'économie de l'Ouest Canada;
  • les observations du public reçues au cours de la période de consultation sur le rapport d'évaluation environnementale et la réponse de l'autorité responsable à celles-ci;
  • la mise en oeuvre de mesures d'atténuation et du programme de suivi décrits dans le rapport et dans les documents d'appui.

Un programme de suivi sera mis en place pour surveiller la constance de l'efficacité des mesures d'atténuation.

Le projet de puits d'eaux souterraines de la ville de Kamloops a été soumis à une étude approfondie selon les dispositions d'un règlement en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale.

Les principaux éléments du projet comprennent la construction et le pompage d'essai du puits, l'aménagement d'un poste de pompage et de systèmes de désinfection et de fluoration; la construction d'une conduite de distribution d'amenée pour relier le puits au réseau central d'approvisionnement en eau, ainsi que le branchement de l'installation à la ligne de transport d'électricité la plus proche. Le nouveau puits est conçu pour extraire de 40 000 à 48 000 m³/jour d'eaux souterraines.

-30-

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale est un organisme fédéral qui relève directement du ministre de l'Environnement. L'évaluation environnementale est un outil de planification servant à déterminer les effets négatifs possibles des projets de développement sur l'environnement et à recommander des mesures afin d'atténuer voire d'éliminer ces derniers.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Johanne Beaulieu
Attachée de presse auprès du Ministre de l'Environnement
Téléphone: (819) 997-1441

William McCullough
Conseiller en communications
Agence canadienne d'évaluation environnementale
Téléphone: (819) 997-3071
Télécopieur : (819) 953-2891
courriel : william.mccullough@ceaa-acee.gc.ca