Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Agence canadienne d'évaluation environnementale

Communiqué

Le ministre de l'Environnement annonce la décision relative au projet de mine de diamants Victor, dans le Nord de l'Ontario

OTTAWA, le 19 août 2005 - L'honorable Stéphane Dion, ministre de l'Environnement et ministre responsable de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, a annoncé aujourd'hui que le projet de mine de diamants Victor, dans le Nord de l'Ontario, ne nécessite pas une évaluation par une commission d'examen ou un médiateur en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. Le ministre a renvoyé le projet, proposé par De Beers Canada Inc., aux autorités responsables, Ressources naturelles Canada (RNCan), Pêches et Océans Canada (MPO), Transports Canada (TC) et Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC), pour que les mesures appropriées soient prises.

Le ministre a déclaré que le projet n'était pas susceptible d'entraîner des effets négatifs importants sur l'environnement après la mise en œuvre des mesures d'atténuation soulignées dans le rapport d'étude approfondie. Dans sa prise de décision, le ministre a tenu compte :

  • du rapport d'étude approfondie, ainsi que des conclusions et des recommandations présentées par RNCan, le MPO, TC et RHDCC;
  • des commentaires du public reçus pendant la période de consultation de trente jours et de la réponse de RNCan, du MPO, de TC et de RHDCC à ces commentaires;
  • de la mise en œuvre des mesures d'atténuation;
  • de la mise en œuvre d'un programme de suivi.

De Beers Canada Inc. prévoit construire et exploiter une nouvelle mine de diamants, à 90 km à l'Ouest de la collectivité des Premières nations d'Attawapiskat dans les basses terres de la Baie James, en Ontario.

Le projet comprend l'aménagement d'une mine à ciel ouvert et d'une usine de traitement du minerai, de carrières, de sablières, de gravières, d'installations pour l'hébergement des travailleurs, d'une bande d'atterrissage toutes saisons, de fondrières, de morts-terrains, de piles de stockage de minerai traité et de roches de mine. Le projet comprend également l'aménagement d'un certain nombre d'éléments hors chantier dont l'aménagement d'un chemin d'hiver côtier entre Moosonee et Attawapiskat, d'un nouveau chemin d'hiver entre Attawapiskat et la mine, de nouvelles lignes de transport d'électricité d'Otter Rapids à Kashechewan et d'Attawapiskat à la mine, d'un parc de stockage pour l'équipement et l'approvisionnement à Moosonee, de bureaux et de centres de formation à Attawapiskat.

Il faudra trois ans pour construire la mine qui sera exploitée pendant douze ans et cinq ans pour achever la remise en état du terrain.

- 30 -

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale. Ce processus permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude, de prendre les mesures appropriées à ces effets, et ce, en favorisant le développement durable.

Pour obtenir de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Robert Deslauriers
Conseiller principal en communications
Agence canadienne d'évaluation environnementale
Tél. : (613) 957-0396