Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Communiqué

Le ministre fédéral de l'environnement rend sa décision sur le projet du nouvel aménagemenent hydro-électrique de Grand-Mère

OTTAWA - Le 20 janvier 2000 - Le ministre de l'Environnement David Anderson a déclaré que le nouvel aménagement hydro-électrique de Grand-Mère n'est pas susceptible de causer des effets environnementaux négatifs importants à condition que les mesures d'atténuation définies dans le rapport d'évaluation environnementale (étude approfondie) soient mises en œuvre. Il a par conséquent renvoyé le projet à l'autorité fédérale responsable, le ministre des Pêches et des Océans, pour que celui-ci prenne les mesures qui s'imposent.

Le ministre a pris sa décision après considération du rapport d'étude approfondie, des commentaires de la population, et de la réponse de l'autorité responsable à ces commentaires. Le ministre a également déterminé que les préoccupations publiques ne justifient pas une évaluation plus poussée par une commission d'examen. Il a également conclut que la conception ainsi que la mise en œuvre d'un programme de suivi sont justifiées. Un tel programme servirait à déterminer l'efficacité des mesures prises afin d'atténuer tout effet environnemental négatif et à vérifier l'exactitude de l'évaluation environnementale du projet.

L'évaluation environnementale du projet aura permis entre autres de tenir compte des principales préoccupations de la population et d'ajouter des mesures pour atténuer les effets négatifs du projet. Par exemple, on s'inquiétait que le nouveau mode d'exploitation en fonction de la demande et le marnage quotidien qui en résulterait affecteraient la stabilité de la couverture de glace et son accès à des fins récréatives.

Pour répondre à cette préoccupation, le rapport d'évaluation environnementale prévoit un suivi rigoureux de la situation et des mesures précises, dont l'ajustement du mode d'exploitation, de facon à favoriser la stabilité de la couverture de glace. L'information recueillie lors du suivi sera communiquée à la population et aux motoneigistes en particulier pour assurer la sécurité des usagers.

Le projet de Grand-Mère, proposé par Hydro-Québec, remplacera l'installation hydro-électrique en place qui approche la fin de sa durée de vie. Le projet comprendra plusieurs nouveaux travaux, dont : une centrale électrique de 220 mégawatts, trois évacuateurs de crues et un poste de commutation. L'évacuateur de crues et le déversoir existants seront rasés, alors que la centrale électrique sera mise hors service et utilisée en tant qu'ouvrage de rétention.

 Le ministère des Pêches et des Océans a rédigé un rapport d'étude approfondie concernant tous les aspects du projet. Par la suite, l'Agence canadienne d'évaluation environnementale a tenu une période de consultation publique de 30 jours qui a pris fin le 15 juillet 1999.

-30-

Une étude approfondie est un type d'évaluation environnementale. Les projets soumis à une étude approfondie sont énumérés dans les règlements en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. Ces projets, sélectionnés en raison de leur complexité et de leur susceptibilité de causer des effets environnementaux négatifs, nécessitent une étude plus approfondie.

L'évaluation environnementale est un outil de planification utilisé pour détecter les effets négatifs possibles de projets de développement sur l'environnement - l'air, l'eau, la terre et les organismes vivants, y compris les populations humaines.

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale est un organisme fédéral relevant du ministre de l'Environnement. Sa mission consiste à fournir aux Canadiennes et aux Canadiens des évaluations environnementales de haute qualité qui contribuent à une prise de décisions éclairées à l'appui du développement durable.

Renseignements :

John Fraser
Attaché de presse, Ministre de l'environnement
(819) 953-0735

Gordon Harris
Conseiller principal des communications
(819) 953-1856