Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Agence canadienne d'évaluation environnementale

Communiqué

Le ministre de l'environnement annonce sa décision concernant le projet de désaffectation de l'usine Pyrocel

Hull, le 24 avril, 2002 - Le ministre de l'Environnement David Anderson a annoncé aujourd'hui sa décision concernant l'évaluation environnementale du projet de désaffectation de l'ancienne usine Pyrocel à Louiseville, Québec. Le ministre a conclu que le projet n'est pas susceptible de causer des effets environnementaux négatifs importants et qu'il n'y a donc pas lieu de procéder à une commission d'examen ou à une médiation. Le projet a été renvoyé à l'autorité responsable, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, afin que les mesures nécessaires soient prises.

Les opérations liées au projet de désaffectation comprennent la démolition de l'édifice, l'élimination des débris, l'excavation et le retrait du sol contaminé et la remise en état du site. Le site est contaminé par du plomb, du soufre et des composés phénoliques. Une fois les travaux de désaffectation complétés, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada gérera ce bien immobilier en conformité avec les lois, règlements et politiques applicables, notamment la politique du Conseil du Trésor portant sur la gestion des biens immobiliers fédéraux.

La décision du ministre Anderson se fonde sur les éléments suivants :

  • le rapport d'étude approfondie;
  • les commentaires reçus sur ce rapport durant la période de consultation publique;
  • et l'application des mesures d'atténuation décrites dans le rapport et dans les documents à l'appui.

-30-

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale. Ce processus permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude et de prendre les mesures appropriées à ceux-ci.

Renseignements :

Robert Deslauriers
Conseiller principal en communications
Agence canadienne d'évaluation environnementale
Tél. : (819) 953-9407
Téléc. : (819) 953-2891
Courriel : robert.deslauriers@acee-ceaa.gc.ca