Archivé - Projet de parc éolien NaiKun

Hecate Strait (BC)

Raisons de l'évaluation fédérale
Description du projet
Décision finale
Programme de suivi

Information archivée

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Numéro de référence

Registre canadien d'évaluation environnementale : 08-01-40336

Type d'évaluation environnementale

Examen préalable

Autre processus d'évaluation

Gouvernement de la Colombie-Britannique

Autorités responsables ou réglementaires

Administration portuaire de Prince Rupert
Pêches et Océans Canada
Ressources naturelles Canada
Transports Canada

Raisons justifiant la réalisation d'une évaluation fédérale

Le 25 juin 2008, on exigeait une évaluation environnementale parce que Pêches et Océans Canada a envisagé de prendre des mesures dans le cadre de ce projet aux termes du paragraphe 35(2) de la Loi sur les pêches; l'Administration portuaire de Prince Rupert a envisagé de céder un territoire domanial; Ressources naturelles Canada a envisagé de céder un territoire domanial et Transports Canada a envisagé de prendre des mesures dans le cadre de ce projet aux termes de l'article 5 de la Loi sur la protection des eaux navigables.

Description du projet (telle que publiée dans l'avis de lancement)

Naikun Wind Development Corporation (le promoteur) propose de développer (construction, exploitation et démantèlement) une centrale éolienne (centrale éolienne Naikun) dans les eaux peu profondes au large de la côte nord-est de Haida -Gwaii, dans le détroit d'Hecate, en C.-B. Le promoteur propose d'installer 67-110 éoliennes espacées de 450-1000 m et d'une capacité prévue de 320 mégawatts, et occupant une superficie de 30-60 kilomètres carrés. Le rotor de chaque éolienne sera à une hauteur d'environ 80 mètres au-dessus de la surface de l'océan et il sera monté sur un mât ancré dans le lit de la mer. L'extrémité inférieure des pales sera à au moins 20 m au-dessus de l'eau en temps de plus haute marée astronomique. Chaque mât aura un diamètre de 6 m. L'électricité produite par les éoliennes sera transportée par des câbles sous-marins vers une sous-station en mer et transmise par des câbles sous-marins en direction ouest, vers Haida Gwaii (par un câble de 69 kV avec un point d'arrivée près de Tlell) et en direction est, vers la partie continentale de la C.-B., où il sera connecté à la ligne de transport d'énergie de BC Hydro de 287 kV près de Port Edward.

Décision finale

La décision prise le 16 mars 2011 précise que les autorités peuvent exercer leurs attributions à l'égard du projet puisqu'après avoir tenu compte du rapport d'examen préalable et de l'application des mesures d'atténuation appropriées, les autorités estiment que la réalisation du projet n'est pas susceptible d'entraîner des effets négatifs importants sur l'environnement.

Programme de suivi

Il a été déterminé qu’un programme de suivi est nécessaire pour vérifier l’exactitude de l’évaluation environnementale et déterminer l’efficacité des mesures prises pour en atténuer les effets environnementaux négatifs. Pour plus de renseignements ou pour obtenir une copie du programme de suivi, veuillez communiquer avec Pêches et Océans Canada.