Registry Search Mobile

Registry Search

Re: Demande adressée à M. Benoit Dubreuil - Projet Laurentia- droit d'être entendus

Reference Number
934
Date Submitted
2021-04-08 12:00:00 AM
Text

Bonjour monsieur Dubreuil, 

 

J'ai bien apprécié que vous me répondiez à la suite de ma demande de déposer une réplique à l'Administration portuaire de Québec relativement au projet Laurentia. Dans les circonstances, je me permets donc de vous soumettre ceci  pour conclure mon point de vue citoyen:  

 

 

Le Port reconnaît qu'il serait bien de mitiger les impacts de son projet pour le rendre plus vert avec l'électrification des transports, mais cela n'est ni de son ressort ni de son contrôle. Ce n'est pas lui qui contrôle les émissions de GES émises par les navires, les trains et les camions, ce sont ses usagers et  ses clients. De plus, le Port n'a pas de mandat clair du fédéral pour le contraindre à protéger l'environnement et  les riverains qui seraient impactés par  un de ses projets. 

 

Il faudrait grandir comme société pour donner priorité à la survie en santé des écosystèmes et des personnes et cela non plus 

n'est pas du ressort de la simple OBNL qu'est le Port.  Cette responsabilité de construire une législation contraignante pour fixer les obligations et les responsabilités  des personnes morales en matière de transport et de transbordement appartient au gouvernement. 

 

Laurentia n'est pas un projet à valeur économique pour nous au Québec. Ni pour le Canada. C'est un cheval de Troie qui permettrait 

à l'Asie d'entrer en sourdine dans les ports d'Amérique du Nord, en passant par une petite ville de province qui était considérée jadis comme une ville de charme.

 

Elle deviendrait avec Laurentia, une prise de la Chine sur le territoire canadien.  

 

Très cordialement, 

 

Mireille Bonin

<données d’indentification caviardées>

Submitted by
Administrator on behalf of Mireille Bonin
Phase
N/A
Public Notice
N/A
Date modified: