Registry Search Mobile

Registry Search

La tendance en urbanisme, c'est de libérer le bord de l'eau pour décupler l'attractivité de la ville - Les maires de Québec, Toronto, Chicago et Bordeaux.

Reference Number
915
Date Submitted
2021-01-21 11:09:18 PM
Text
Le maire de Québec a affirmé lors d'une séance du conseil municipal du 18 novembre 2013 que  « la tendance en urbanisme en Occident depuis des années, c’est de libérer le bord de l’eau. […] Les maires de ces grandes villes-là [Toronto, Chicago, Bordeaux] ont libéré le bord de l’eau, ont convaincu les industries d’aller s’établir ailleurs, parce qu’un bord de l’eau libéré, ça décuple l’attraction d’une ville. »
 
De plus, le ministre Garneau a affirmé en 2015 dans le cadre du projet d'agrandissement de l'aéroport au centre-ville de Toronto. «C'est plus qu'une question de bruit, il s'agit d'une promesse électorale, et le fait que les Torontois veulent avoir leur mot à dire lorsqu'il est question de développement des berges de leur ville», a-t-il expliqué. «Parfois, c'est la qualité de vie qui prime.»
 
Par ailleurs, l'Association internationale des villes et ports confirmait que la tendance dans le développement portuaire était de construire les nouveaux terminaux portuaires en dehors des villes compte tenu notamment des impacts négatifs sur la qualité de vie des citoyens et de la congestion routière. Les besoins toujours grandissants des administrations portuaires en espace pour de plus gros bateaux les amènent à quitter la ville comme il est envisagé dans la ville de Halifax et Montréal.
 
Il y a plus d'inconvénients que davantages. Pourquoi entrer 700 000 conteneurs dans une ville pour les ressortir aussitôt par camions sur la rive-sud ? Illogique. Les camions vont congestionner la ville et les autoroutes vers les ponts, Automobilistes, attention.
Submitted by
Daniel Guay
Phase
N/A
Public Notice
N/A
Comment Tags
General opposition to project
Date modified: