Archivé - Projet minier Central South

Chetwynd (BC)

Raisons de l'évaluation fédérale
Description du projet
Décision finale

Information archivée

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Numéro de référence

Registre canadien d'évaluation environnementale : 11-03-61120

Type d'évaluation environnementale

Étude approfondie

Autre processus d'évaluation

Gouvernement de la Colombie-Britannique

Autorités responsables ou réglementaires

Pêches et Océans Canada
Ressources naturelles Canada

Raisons justifiant la réalisation d'une évaluation fédérale

Le 28 mars 2011, on exigeait une évaluation environnementale parce que Pêches et Océans Canada a envisagé de prendre des mesures dans le cadre de ce projet aux termes du paragraphe 35(2) de la Loi sur les pêches et Ressources naturelles Canada a envisagé de prendre des mesures dans le cadre de ce projet aux termes de l'alinéa 7(1)a) de la Loi sur les explosifs.

Description du projet (telle que publiée dans l'avis de lancement)

First Coal Corporation propose de construire et d'exploiter le Projet minier Central South à 50 kilomètres au sud-ouest du district de Chetwynd, en Colombie-Britannique. On s'attend à ce que le Projet minier Central South produise chaque année 1,5 million de tonnes de charbon métallurgique en vue de son exportation pendant une durée de vie de la mine de douze à treize ans. Le charbon sera transformé sur place dans une installation de préparation et transporté par train jusqu'aux installations de Ridley Terminals situées à Prince Rupert, en Colombie-Britannique.

First Coal Corporation prévoit utiliser une méthode d'exploitation minière fondée sur un système hybride intégrant des tranchées conventionnelles et l'exploitation à distance des piliers souterrains en vue de récupérer le charbon dans les couches à forte inclinaison. Des travaux continus de remise en état et de fermeture seront entrepris grâce au remblayage progressif des tranchées exploitées par la roche stérile des tranchées en exploitation pendant la durée de vie de la mine.

La construction, l'exploitation et la désaffectation des composantes clés suivantes du projet sont proposées par First Coal Corporation:

  • L'excavation des tranchées se fera au moyen de techniques conventionnelles d'exploitation d'une mine à ciel ouvert et au moyen d'un système télécommandé d'exploitation souterraine par pilliers;
  • Installation de préparation du charbon;
  • Une ligne de transport d'énergie de 25 kilovolts et d'une longueur de 13 kilomètres environ;
  • La construction de nouvelles routes d'accès et de roulage et la remise en état des routes existantes;
  • Installation de réexpédition d'explosifs et dépôts de poudre et de détonateurs;
  • Structure de gestion des résidus miniers, y compris les haldes des morts-terrains, des aires d'entreposage des stériles et des résidus de la préparation du charbon;
  • Structure de gestion de l'eau, y compris les bassins de captage et les bassins de contrôle des sédiments;
  • Installation de chargement ferroviaire afin de faciliter le chargement des wagons de charbon;
  • Installations d'entretien, bureaux et dépôt de carburant;
  • Campement des employés pourra accueillir jusqu'à 200 travailleurs; et,
  • Fermeture de la mine et travaux de remise en état.

Décision finale

L'évaluation environnementale a été arrêtée le 21 mars 2012 car le promoteur avait retiré le projet.