Archivé - Parc éolien de Mohawk Point

Dunnville (ON)

Raisons de l'évaluation fédérale
Description du projet
Décision finale
Programme de suivi

Information archivée

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Numéro de référence

Registre canadien d'évaluation environnementale : 08-01-46082

Type d'évaluation environnementale

Examen préalable

Autorités responsables ou réglementaires

Ressources naturelles Canada

Raisons justifiant la réalisation d'une évaluation fédérale

Le 21 novembre 2008, on exigeait une évaluation environnementale parce que Ressources naturelles Canada a envisagé de fournir de l'aide financière au promoteur.

Description du projet (telle que publiée dans l'avis de lancement)

AIM SOP Phase 1 GP Inc. au nom de AIM SOP Phase 1 LP ou AIM (le promoteur) propose de créer une centrale éolienne de petite taille (le projet de parc éolien de Mohawk Point). Le projet sera situé à 6,1 km à l'est de l'embouchure de la Grande Rivière et à l'est de la municipalité de Dunnville, dans la partie est du comté de Haldimand, au sud ouest de l'Ontario. Le projet comprendra six (6) turbines (WTG, de l'anglais Wind Turbine Generator); chacune produira 1,65 MW, pour une capacité nominale totale de 9,9 MW. La portée du projet comprendra, sans toutefois s'y limiter, les composantes et activités suivantes : six (6) turbines Vestas V82; levés préconstruction; routes d'accès; préparation et excavation du site; transport et assemblage des matériaux; installations de branchement au réseau électrique et activités postconstruction et de déclassement (remise en état du site). Aux fins de la présente évaluation environnementale, la portée du projet comprendra la construction, l'exploitation, l'entretien, la modification et le déclassement subséquent.

Décision finale

La décision prise le 1 mai 2009 précise que l'autorité peut exercer ses attributions à l'égard du projet puisqu'après avoir tenu compte du rapport d'examen préalable et de l'application des mesures d'atténuation appropriées, l'autorité estime que la réalisation du projet n'est pas susceptible d'entraîner des effets négatifs importants sur l'environnement.

Programme de suivi

Il a été déterminé qu’un programme de suivi est nécessaire pour vérifier l’exactitude de l’évaluation environnementale et déterminer l’efficacité des mesures prises pour en atténuer les effets environnementaux négatifs. Pour plus de renseignements ou pour obtenir une copie du programme de suivi, veuillez communiquer avec Ressources naturelles Canada.